FICHE MÉTIER – Gestionnaire locatif : le métier, les formations, les compétences

Qu’est-ce qu’un Gestionnaire locatif ?

Le gestionnaire locatif a pour fonctions d’accueillir les nouveaux locataires, réaliser les états des lieux d’entrée et de sorties de ces derniers, et de gérer le tout-venant propre à la location d’un logement ou d’un local commercial (rédaction des baux d’habitation ou commerciaux, collecte des loyers et des charges, rédaction des revenus fonciers, réclamations, ou encore suivi des sinistres). En sus de ces missions premières, il peut être amené à gérer l’administratif technique, financier et fiscal lié au logement ou au local commercial dont il a la charge.

Quelles sont ses qualités et compétences ?

Comme tout gestionnaire, l’aspect le plus important de ses fonctions est l’optimisation. Les carences et vacances locatives sont ses pires ennemies, et il n’a de cesse d’anticiper et d’optimiser les départs et arrivées des nouveaux locataires afin que les loyers puissent être perçus tout au long de l’année. La gestion des travaux éventuels, et le management de divers prestataires d’entretien ou de rénovations font aussi partie de ses prérogatives. A ce titre il devra :

  • Avoir un sens de l’écoute et de l’anticipation très développé ;
  • Être un commercial chevronné ;
  • Posséder une véritable aisance relationnelle ;
  • Développer son sens de l’observation et son esprit critique ;
  • Faire preuve de rigueur et d’organisation dans ses taches.

Quel est le salaire d’un Gestionnaire locatif ?

Le gestionnaire locatif est souvent salarié d’une agence de gestion locative. Sa rémunération, en début de carrière, varie de 1900 à 2100€ bruts mensuels.
Selon la charge et le nombre de biens dont il a la gestion, et dès lors qu’il à quelques années d’ancienneté à ce poste, sa rémunération pourra atteindre 3500€ bruts mensuels.

Quelles formations permettent de devenir Gestionnaire locatif ?

Le gestionnaire locatif est, au même titre que la majorité des professionnels de l’immobilier, tenu a une véritable connaissance du droit et de la gestion inhérent aux marché de l’immobilier. De fait, et de par la nature de ses fonctions, plusieurs typologies de formation s’offrent à lui :

  • Le BTS professions immobilières ;
  • La licence professionnelle spécialisée en administration de biens et gestion immobilière ;
  • Le Master professionnel en gestion de l’investissement immobilier.