FICHE MÉTIER – Conseiller en gestion de patrimoine : le métier, les formations, les compétences

Qu’est-ce qu’un Conseiller en gestion de patrimoine ?

Tout autant commercial que conseiller, le conseiller en gestion de patrimoine doit développer et/ou entretenir un portefeuille de clients, auditer leur situation patrimoniale (biens meubles et immeubles), préconiser une stratégie patrimoniale en fonction de leurs objectifs, tout en s’assurant de la faisabilité et des mesures juridiques et fiscales liées à ses préconisations. Spécialiste des montages financiers et immobiliers, il navigue ainsi entre vente, consulting, juridique et fiscalité.

Quelles sont ses qualités et compétences ?

Spécialiste de la relation clients, il aura à cœur de « mettre à nu » ces derniers lors de son audit, ce qui lui demandera du tact, de la rigueur et du professionnalisme. Fort des informations ainsi collectées, il assemble le puzzle de la situation financière de ses clients, et endossera ensuite la casquette du conseiller, au travers de laquelle il aura à cœur de faire des préconisations (et mises en place) en fonction des objectifs patrimoniaux définis. De fait, il devra :

  • Posséder des compétences liées à la fiscalité et la finance et les tenir régulièrement à jour ;
  • Faire preuve de rigueur, dynamisme et créativité, notamment lors de la phase de découverte client ;
  • Savoir défendre son point de vue et étayer ses propos ;
  • Développer son autonomie et être animé par la passion de la prospection ;
  • Accepter d’avoir une mobilité et des horaires très étendus.

Quel est le salaire d’un Conseiller en gestion de patrimoine ?

Le conseiller en gestion de patrimoine est un commercial. De fait, deux statuts de contrat peuvent s’appliquer à cette fonction : soit il est salarié (d’une agence bancaire, d’un réseau immobilier, etc), soit il est indépendant (rattaché à une enseigne financière ou à son compte). Dans tous les cas, une grande partie de sa rémunération est définie sous la forme d’un « variable » lié à ses performances et tenue d’objectifs.

Pour autant, et en intégrant cette part de variable, on peut estimer la rémunération d’un conseiller en gestion de patrimoine aux alentours de 2400€ bruts mensuels, pouvant atteindre les 6500€ bruts mensuels avec quelques années d’expériences et de bon résultats commerciaux.

Quelles formations permettent de devenir Conseiller en gestion de patrimoine ?

Vous l’aurez compris à la lecture de cette fiche, le conseiller en gestion de patrimoine maitrise tout aussi bien la fiscalité que l’économie et les montages financiers. De fait, les formations pouvant vous permettre d’intégrer ce métier sont :

  • Le master professionnel en droit privé, spécialité gestion de patrimoine privé ;
  • Le master professionnel gestion patrimoniale et financière, spécialité gestion de patrimoine privé ;
  • Le master professionnel gestion patrimoniale et financière, spécialité management financier.