Quelles sont les missions d’un négociateur immobilier ?

La principale mission du négociateur immobilier est de négocier les achats et les ventes de biens immobiliers. En fonction de la zone géographique sur laquelle il agit, il doit ainsi, en premier lieu, être en veille quant aux appartements, maisons, terrains et commerces qui sont à vendre ou à louer. Pour ce faire, il utilisera de nombreuses techniques commerciales / marketing afin d’être alerter le plus rapidement possible des diverses transactions potentielles.

Il se chargera alors d’être mandaté par les vendeurs (mandat simple ou exclusif) afin de trouver acquéreur ou locataire pour le bien. Il aura au préalable réalisé une visite du bien afin d’en estimer la valeur et soumettre cette estimation aux vendeurs / loueurs. Enfin, il cherchera, via son fichier clients ou au travers d’une prospection active, les acquéreurs / locataires potentiels et les informera d’une opportunité susceptible de les intéresser !

Vient le temps de la visite. Le négociateur immobilier va alors accompagner l’acheteur ou le locataire potentiel, répondre à ses questions et lui remettre un document récapitulant toutes les caractéristiques du bien visité. A la suite de quoi il jouera le trait d’union entre les exigences du vendeur et les besoins de l’acheteur, afin de trouver un compris. Viendra ensuite logiquement la signature du compromis de vente ou du bail, et enfin, l’éventuelle signature « officielle » auprès d’un notaire.

Quelles sont les qualités et compétences attendues ?

– Un sens aigu du commerce et de la vente
– Une appétence poussée à la prospection et au développement d’un réseau
– Une véritable culture juridique
– Des grandes capacités d’écoute et d’ouverte d’esprit
– De la rigueur, de la persévérance et une résistance certaine au stress
– De la diplomatie / capacité de médiation
– Enfin, une grande disponibilité et des horaires de travail flexibles.

Quels métiers peut on faire après celui de négociateur immobilier ?

Après quelques années d’expérience, et de bons résultats terrain, un négociateur immobilier pourra prétendre prendre des responsabilités managériales (gestion d’équipe, chef de vente, directeur d’une succursale), ou encore se mettre à « son compte » et ouvrir sa propre agence, franchisée ou non.

Quelle est la rémunération d’un négociateur immobilier ?

En très (très) grande majorité, le négociateur immobilier est indépendant. Il est donc commissionné sur ses résultats, sans avoir de part « fixe ». Il reçoit néanmoins deux sources d’entrées financières différentes : celle à « l’achat » et celle à la « vente ». Effectivement, s’il rentre un mandat, et qu’un autre négociateur trouve un acheteur potentiel, alors il est logique que celui qui a trouvé le bien soit lui aussi rémunéré. Les pourcentages de rémunération varient grandement selon les réseaux et enseignes, mais l’on estime la fourchette moyenne gravitant autant des 60% de la commission totale de l’agence.

Quelles formations permettent de devenir négociateur immobilier ?

– BTS Professions Immobilières
– Titre RNCP de Niveau III, option immobilier
– Licence à dominante économique, commerciale ou juridique