FICHE MÉTIER – Diagnostiqueur immobilier : le métier, les formations, les compétences

Qu’est-ce qu’un Diagnostiqueur immobilier ?

D’année en année, le nombre de diagnostics techniques à devoir réaliser lors de la transaction d’un bien immobilier ne cesse d’augmenter. Plomb, termites, mesurage, amiante, …, sont tout autant de contrôles incombant à la charge d’un diagnostiqueur immobilier. Profession apparue il y a une trentaine d’années, la liste de ses prérogatives s’accroit régulièrement : DPE (diagnostic de performance énergétique), radon (gaz radioactif naturel), installations électriques, mérules (champignons à l’origine de la destruction des charpentes), etc.

De fait, le diagnostiqueur immobilier est mandaté par un particulier, une agence immobilière ou tout autre acteur de l’immobilier afin de réaliser une batterie de tests, généralement préalable à la transaction du dit bien.

Quelles sont ses qualités et compétences ?

Le diagnostiqueur immobilier doit tout d’abord répondre à des conditions réglementaires d’exercice de l’activité. A ce titre, il doit être certifié par un organisme agréé COFRAC afin de pouvoir réaliser un certain nombre de diagnostics (amiante, CREP, DPE, etc). En sus de cette certification, le diagnostiqueur immobilier devra :

  • Avant toute chose, être parfaitement impartial (et donc ne pas être partie prenante de la transaction) ;
  • Faire preuve de rigueur, de minutie et d’un véritable sens de l’observation ;
  • Être prudent, car amené à côtoyer des matériaux dangereux ;
  • Avoir une certaine appétence pour la relation commerciale, afin de développer son réseau de prescripteurs ;
  • Être parfaitement à jour des nouvelles réglementations en vigueur.

Quel est le salaire d’un Diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier peut tout aussi bien être salarié qu’indépendant. Dans le cadre d’un indépendant, sa rémunération sera évidemment liée à son chiffre d’affaires ; dans le cas où il est salarié et débutant, on estime que sa rémunération sera aux alentours de 1650€ bruts mensuels, pour atteindre les 2500€ bruts mensuels avec quelques années d’expérience.

Quelles formations permettent de devenir Diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier devra avoir une formation initiale technique, soit liée à l’immobilier, soit au génie civil, thermique ou énergétique, ainsi qu’en sus une formation obligatoire (et payante) lui permettant d’exercer légalement son activité, et délivré par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation). Concernant les formations initiales, nous pouvons citer :

  • Le BTS professions immobilières ;
  • Le BTS professions du bâtiment ;
  • Le DUT génie civil.