Reconversion dans l’immobilier : qui sont-ils ?

De nombreuses personnes, souvent avec un parcours professionnel fourni, décident de « tout plaquer » et changent de secteur d'activité au travers d'une reconversion professionnelle. Qui sont-ils ? 360 Formation va vous apporter des éléments de réponse au travers de ses infographies et de cette analyse.

Pourquoi de cette reconversion professionnelle dans l'immobilier ?

Même si, évidemment, cette donnée ne fait pas partie de nos infographies, il n'empêche que les candidats à cette reconversion nous l'explique souvent, au moment de l'examen d'entrée. Parmi les raisons revenant le plus régulièrement, nous pouvons citer :

- Cassure profonde au niveau personnel, venant faire complètement repenser l'ensemble des pans de vie, métier compris ;
- Volonté de renouveau professionnel, plus précisément une recherche d'indépendance, de reconnaissance, et/ou de revenus supérieurs ;
- Désir de pratiquer un métier qui « fait sens » et accompagne un changement de vie de ses clients.

Quoi qu'il en soit, chacun à ses propres raisons, mais ces 3 familles reviennent le plus souvent !

Le niveau d'études pré-intégration à la formation immobilière

Au delà de la répartition homme/femme présente en haut de cette infographie, vous pourrez constater que la plus grosse majorité des candidats ayant suivi la formation de négociateur immobilier de 360 Formation possède un niveau d'étude compris entre le BEP/CAP et le BAC (73% du global). Coiffeur/coiffeuse, serveur/serveuse en salle, auto-entrepreneur, hôte/hôtesse de caisse, vendeur/vendeuse en magasin sont autant de métiers très représentés dans ces deux créneaux. Quant aux fonctions précédemment exercées par celles et ceux ayant un niveau d études compris entre le BAC+2 et et BAC+5 (26%), on retrouve majoritairement des fonctions d'encadrement, de management, ou alors très ciblée comme comptable ou encore RH.

On peut aussi ajouter qu'une écrasante majorité de ces candidats étaient auparavant salariés (86%) et que 9% étaient chef d'entreprise / indépendant.

Quel âge pour une reconversion dans l'immobilier ?

Les chiffres parlent d'eux-même … Il n'y a pas « d'âge » pour la dite reconversion ! Effectivement, un quart de nos candidats avaient entre 18 et 29 ans, un autre quart entre 30 et 39 ans, un troisième quart entre 40 et 49 ans, et enfin le dernier quart entre 50 et 64 ans. On peut ainsi constater que les métiers de l'immobilier ne sont pas l'apanage des « jeunes » (ou des « vieux »!), mais bien accessibles et ouverts à toutes et tous.

Pour autant, il faut garder en ligne de mir que l'âge peut avoir une incidence vis à vis du type d'enseignes / de réseaux qui leur ont ouvert leur porte à la sortie de formation.

Les résultats de l'examen de BTS NTC option immobilier

Tout d'abord, il paraît judicieux de replacer le contexte : nous parlons de formation « accélérée » de 9 semaines, formant à l'exercice d'un nouveau métier pour les candidats, à savoir celui de négociateur immobilier. Cette formation aboutie sur le passage d'un examen d'Etat, celui du BTS Négociateur Technico-Commercial (qui est un titre RNCP « généraliste »). Cela étant posé, observons les résultats : 80% des candidats présentés ont obtenu l'entièreté du titre. 8% d'entre eux l'ont obtenu partiellement (et peuvent donc être représentés sur une nouvelle session d'examen afin de repasser le bloc qui leur manque afin d'obtenir le titre complet). 9% n'ont pas été reçus. Et enfin, les 3 derniers pourcents ne sont sont pas / n'ont pas été présentés (ce cas de figure concerne majoritairement des candidats déjà en emploi à la fin de formation et ne désirant pas, de fait, passer le titre).

Que sont devenus les candidats ayant terminé la formation immobilière ?

Suivre la formation immobilière, c'est bien. Valider le titre, c'est mieux. Être toujours en emploi dans l'immobilier à 6 mois, c'est encore mieux ! Les quatre dernières planches d'infographies sont ainsi là pour nous permettre de savoir ce que sont devenus les candidats ayant suivi notre formation.

Les périodes observées étant à la fin de formation, à 3 mois, à 6 mois et à 1 an, nous n'allons pas reprendre chaque statistique. Pour autant, parmi les points les plus marquants, nous pouvons relever que :

- en moyenne, il sont 75% a toujours exercer dans l'immobilier ;
- environ la moitié d'entre eux a un statut d'agent commercial (indépendant) ;
- il ne sont que 9% a être sans emploi à 1 an.

Que pensent les candidats de la formation de Négociateur Technico-Commercial option immobilier dispensée par 360 Formation ?

Nous avons mis en place de nombreux moyens permettant à nos candidats d'évaluer leur parcours de formation : Avis Vérifiés, avis google, avis facebook, Pole Emploi, etc.
Pourquoi est-ce important pour nous ?

Tout d'abord, cela permet d'identifier les éventuels axes d'évolution de la formation en général, et ensuite, cela permet d'isoler assez facilement les avis en fonction des lieux où nous dispensons la formation (Nantes, Saint Nazaire, Angers, Le Mans, Tour, La Roche sur Yon, etc).

Que retenons-nous de ces avis : qu'en moyenne globale, les candidats notent la formation à plus de 9 sur 10. Outre le plaisir pour l'équipe d'avoir une notation aussi élevée, cela nous conforte sur l'idée que nous collons tant aux attentes qu'aux besoins des candidats. Et ça, c'est la vraie marque de fabrique de 360 Formation !